Walid Taher est né au Caire en 1969. Formé aux Beaux-arts du Caire, il s’adonne dans un premier temps à la caricature de presse et à la satire politique. Aujourd’hui, il est à la fois peintre, illustrateur, caricaturiste et fait partie de l’avant-garde de la création arabe en littérature pour la jeunesse.
Il a été pendant quinze années directeur artistique de la grande maison d’édition égyptienne Shorouk. En septembre 2016, Walid Taher rejoint l’équipe des éditions Le port a jauni et reste en résidence artistique prolongée à Marseille.
Depuis le printemps 2020, Walid Taher est retourné vivre au Caire où il poursuit son travail d’illustrateur jeunesse, tout en consacrant beaucoup de temps à la peinture sur grands formats.

Déjà parus au Port a jauni :
Sept vies
Balad – Voyage sans bagage
 
Les danseurs
Notre maison

Roubaiyat – Quatrains égyptiens
(poèmes de Salah Jahine)
Plumes et poils de Roubaiyat (poèmes de Salah Jahine)
Mes idées folles ( texte de Ramona Badescu)
Par la fenêtre des Roubaiyat (poèmes de Salah Jahine)
 
Roubaiyat de printemps (poèmes de Salah Jahine)
 Roubaiyat de la mer
(poèmes de Sayed Hagab)
Le café, Le mixeur, Les aventures de Baar&Gabal [1] et [2]
Thoulathiyat, haïkus arabes (poèmes de Christian Tortel)
Thoulathiyat d’automne (poèmes de Christian Tortel)

© autoportrait Walid Taher