COUVERTURELe balayeur de poussière

écrit et illustré par Mathilde Chèvre
traduit en arabe par Georges Daaboul

Jour après jour, dans la langueur d’un rituel quotidien, le balayeur saisit son balai, descend les escaliers, salue les passants et les marchands de la rue puis s’en va ramasser la poussière que souffle le désert sur la grande ville du Caire. Son travail est sans fin, mais il lui plaît bien. Car dans les tas de poussière, le balayeur découvre des secrets de papier. Le soir, sur son toit, il les lit sans savoir lire et les relit toute la nuit. Jusqu’au jour où apparaît la petite Louisa, dont il devient le conteur. Pastels gras et mine de plomb mêlés

______________

17 x 17 cm | broché | 32 pages | à double sens | nouvelle édition bilingue 2013 | 7 €
ISBN : 978-2-919511-07-5

Extrait :

Sur les toits du Caire rêve un balayeur de poussière. Sa maison est toute petite mais très jolie, perchée au milieu des antennes de télévision et des bruits de klaxons.