icmathildeNée 1972, dans une campagne de France entre deux avions pour Bougara en Algérie où ses parents vivaient, Mathilde Chèvre a grandi dans une ancienne ferme des Pyrénées, assez éloignée du monde. Depuis vingt ans, elle vit entre Marseille, le Caire et Damas, dirige les éditions Le port a jauni qu’elle a fondées en 2001, illustre et écrit des livres pour enfants. Par ailleurs elle a réalisé une thèse sur La création arabe en littérature pour la jeunesse depuis 1967, reflet et projet des sociétés (Egypte, Syrie, Liban), et enseigne au département d’Études Moyen-Orientales de l’université Aix-Marseille.

Déjà paru au Port a jauni :
Le baiser, 2014.
Léa flottait, 2014.
Alifbata (collectif), 2011.
Promenade en bord de mer avec Lena Merhej, 2010.
La lettre d’amour, 2009, réédition en 2013.
Le chant du berger avec Nathalie Bontemps, 2008.
La roue de Tarek, 2007, réédition en 2014.
Le balayeur de poussière, 2002 ; réédition par Lirabelle (Nîmes), 2005 ; réédition en arabe par Dâr al-Shorouq (Le Caire), 2007 ; réédition en 2013 par Le Port a jauni.

 

Blog de recherche sur la littérature jeunesse dans le monde arabe :

 

Contact :
machevre@hotmail.com