Sauvage

poème de Layla Zarqa * illustrations de Salah Elmour
traduit en arabe par Nada Issa

Nouvelle édition augmentée d’un album précédemment publié au Port a jauni, retravaillé pour entrer dans la collection Poèmes qui lui va si bien !

En arabe, “Sauvage” se dit waHch (avec un grand H, à prononcer dans un grand souffle profond, comme un grand soupir de soulagement), la “solitude” se dit waHcha et “tu me manques” se dit waHHachteni (en parler égyptien) ou itwaHachtek (en parler maghrébin) littéralement “tu me renvoies à ma solitude, tu me rends sauvage”.

En pensant à cette association de sens et à partir des images de Salah Elmour, Layla Zarqa a écrit un poème de fauve, gourmet et sauvage… Son poème est comme un jeu à plusieurs ressorts : il explore la polysémie de cette racine arabe ; il associe des verbes culinaires goûter, se remplir sentir, apprécier, battre, savourer… à des mouvements, des sentiments et des sensations physiques ; il maintient l’ambiguïté d’une peur et d’un désir entremêlés.

_________________

17 x 22 cm | broché | 28 pages | poèmes | octobre 2022 | 9 €
isbn : 978-2-919511-90-7